Disc-Jockey-disque-vinyle-interview-mister-galette
Le vinyle

Disc Jockey depuis 1982 interview de Mme Gaultier

Disc Jockey depuis 1982 interview de Mme Gaultier

Le Dj ou plutôt « Disc Jockey » est une personne sachant faire danser les gens. Franck fait parti de ceux qui ont cette faculté. Cette faculté à faire bouger un dancefloor. Sa carrière est aussi surprenante ! Du film Saturday Night Fever jusqu’a Carcassonne où il partagera les platines avec Laurent Garnier, ou bien encore Marc Cerrone, on découvre une carrière riche et trépidante.

Disc Jockey ou Dj, c’est même aujourd’hui une profession associée à un diplôme reconnu par l’état avec le Tmd (Techniques de la Musique et de la Danse) qui est une spécialité à part entière. Le Dj ajuste ses notes aux sons des musiques qu’il passe. Il fabrique ses playlists avec soins, mixant ses titres en soirée. Franck nous partage ses références, ses influences et son parcours tout au long de cette belle interview autant passionnante qu’inspirante.

Disc Jockey : The Face of Music

Pour certaines personnes, la musique n’a pas de visage. Elle est là, ici, avec nous, tous les jours. Que ce soit en composition, sur une platine vinyle, ou bien sur une piste de danse, la musique peut prendre le visage que l’on souhaite lui donner.

J’entends par cette définition personnelle que lorsque qu’on est en présence d’un Dj, c’est LUI et seulement LUI qui dicte les règles. La musique prend désormais la forme d’un nouveau visage.

le Disc Jockey est celui qui nous transmet son plaisir, sa culture, pendant qu’on se déchaine sur la piste de danse

Chez les Dj’s en France, on parle aussi de musique Hip (Hype). Celles qui sauront retourner une soirée, ou encore celles qui feront que l’ambiance sera brulante ! Lors de cette interview, nous avons échangés sur ces notions. Que ce soit à ses débuts ou même maintenant, le Disc jockey doit savoir connaitre ses titres, son matériel allant des Technics MkII jusqu’au CDJ de Pioneer. Le Dj doit savoir s’adapter aux différents évènements qu’il fréquente. Sa culture fera toute la différence et c’est ÇA que recherche les gens aujourd’hui me confie t-il.

En club ou dans la peau d’un animateur de mariage, la soirée est dirigée par le Disc Jockey/Dj. On entend parler de Fader, de table de mixage ou encore des platines sur lesquelles Franck a du s’adapter et tout apprendre sur le tas.

Bien sur, The Face of Music (Mme Gaultier) est aussi haut en couleur avec la Disco Madame, car Franck aimait se maquiller le visage pendant qu’il officiait depuis le Dj Booth au Mas à Gruissan. Une façon originale et authentique (tout en assurant son mix) de se donner, en habits de lumière, tout en prenant les manettes de la soirée.

Dj-Disc-Jockey-la-disco-madame
Mme Gaultier ou encore Mme Disco

Disc Jockey de platine (vinyle)

Pendant cette échange, Mme Gaultier m’a confié bien des secrets. À ses débuts, il n’y avais pas d’internet, pas de platine électronique, les Mp3 n’existaient pas. Le seul et unique support musicale était le disque vinyle. Pour être toujours dans la tendance et savoir emmener son public, il devait se procurer les dernières pépites à poser sur ses platines. Il fallait qu’avec ses compères de clubs qu’ils diffusent LES morceaux qui feraient LA différence.

Je me souviens dans les années 90, j’allais à Londres dénicher des disques qui n’étaient pas encore sortis en France. Je savais qu’en ramenant certains pressages, j’allais faire écouter de nouvelles sonorités jamais entendu jusqu’a présent

Le disc jockey proprement dit, devait à l’époque, faire des kilomètres pour se différencier pendant les soirées. Franck n’hésitait pas à aller à Londres pour aller acheter des disques. C’était la « vinyle destination » pour la musique. Être DJ/Disc Jockey, n’était pas une mince affaire. Il fallait qu’avec son style, qu’il continu d’animer son public, dans ses différentes maisons qu’ont été les clubs et même des campings, notamment au fin fond de l’Aveyron près du lac de Pareloup.

De Paris jusqu'à la campagne française, le Disc Jockey reste un passionné

Pendant notre échange, nous avons aussi survoler une sélection que Franck à fait pour Mister Galette. Le but était de partager aussi ses coups de coeur musicaux et les indispensables à posséder dans sa collection. 

Autre Saint Germain ou encore Les Daft Punk, il nous parle de ces groupes légendaires avec sa connaissance et sa culture musicale en tant que Disc Jockey / Dj. C’était vraiment enrichissant de voir à quel point notre différence d’age nous ramène vers les classiques du genre. 

Pour aller plus loin, retrouvez l’article de Mister Galette sur les Daft Punk : ➡️ Daft Punk / Homework

Disc-Jockey-Dj-magasin-disques-Angleterre
Un magasin de disques vinyles en Angleterre

Le métier de Disc Jockey, qu’il s’exerce en plein arrondissement de Paris ou bien dans les campagnes Française, dans les clubs, ou dans les mariages, dans cette interview, on comprend que c’est un métier PASSIONNEL. La musique EST son coeur, sa mission de vie.

Franck, Mme Gaultier ou encore La Disco Madame, on découvre une personne aux milles histoires, aux milles anecdotes qui vit de cette belle activité depuis 1982. Un beau parcours inspirant qui nous montre aussi que la musique peut avoir différents visages se reflétant sur de belles boules à facettes. La recherche de toujours vouloir transmettre le plaisir auprès du public est toujours à son apogée chez ce superbe personnage.

Un petit mot pour la fin

Franck, Merci de m’avoir reçu chez toi, merci de m’avoir ouvert ton univers passionnant et rempli de galettes anecdotiques. Du partage à l’état pure, je garderai un magnifique souvenir de cette journée en ta compagnie.

Retrouvez Franck sur Facebook : ➡️ Mme Gaultier

Découvrez l’article passionnant sur les : Les 10 bonnes raisons d’écouter des disques vinyles

💛🖤Galettement Votre🖤💛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *