• Disc-Jockey-disque-vinyle-interview-mister-galette
    Le vinyle

    Disc Jockey depuis 1982 interview de Mme Gaultier

    Disc Jockey depuis 1982 interview de Mme Gaultier

    Le Dj ou plutôt « Disc Jockey » est une personne sachant faire danser les gens. Franck fait parti de ceux qui ont cette faculté. Cette faculté à faire bouger un dancefloor. Sa carrière est aussi surprenante ! Du film Saturday Night Fever jusqu’a Carcassonne où il partagera les platines avec Laurent Garnier, ou bien encore Marc Cerrone, on découvre une carrière riche et trépidante.

    Disc Jockey ou Dj, c’est même aujourd’hui une profession associée à un diplôme reconnu par l’état avec le Tmd (Techniques de la Musique et de la Danse) qui est une spécialité à part entière. Le Dj ajuste ses notes aux sons des musiques qu’il passe. Il fabrique ses playlists avec soins, mixant ses titres en soirée. Franck nous partage ses références, ses influences et son parcours tout au long de cette belle interview autant passionnante qu’inspirante.

    Disc Jockey : The Face of Music

    Pour certaines personnes, la musique n’a pas de visage. Elle est là, ici, avec nous, tous les jours. Que ce soit en composition, sur une platine vinyle, ou bien sur une piste de danse, la musique peut prendre le visage que l’on souhaite lui donner.

    J’entends par cette définition personnelle que lorsque qu’on est en présence d’un Dj, c’est LUI et seulement LUI qui dicte les règles. La musique prend désormais la forme d’un nouveau visage.

    le Disc Jockey est celui qui nous transmet son plaisir, sa culture, pendant qu’on se déchaine sur la piste de danse

    Chez les Dj’s en France, on parle aussi de musique Hip (Hype). Celles qui sauront retourner une soirée, ou encore celles qui feront que l’ambiance sera brulante ! Lors de cette interview, nous avons échangés sur ces notions. Que ce soit à ses débuts ou même maintenant, le Disc jockey doit savoir connaitre ses titres, son matériel allant des Technics MkII jusqu’au CDJ de Pioneer. Le Dj doit savoir s’adapter aux différents évènements qu’il fréquente. Sa culture fera toute la différence et c’est ÇA que recherche les gens aujourd’hui me confie t-il.

    En club ou dans la peau d’un animateur de mariage, la soirée est dirigée par le Disc Jockey/Dj. On entend parler de Fader, de table de mixage ou encore des platines sur lesquelles Franck a du s’adapter et tout apprendre sur le tas.

    Bien sur, The Face of Music (Mme Gaultier) est aussi haut en couleur avec la Disco Madame, car Franck aimait se maquiller le visage pendant qu’il officiait depuis le Dj Booth au Mas à Gruissan. Une façon originale et authentique (tout en assurant son mix) de se donner, en habits de lumière, tout en prenant les manettes de la soirée.

    Dj-Disc-Jockey-la-disco-madame
    Mme Gaultier ou encore Mme Disco

    Disc Jockey de platine (vinyle)

    Pendant cette échange, Mme Gaultier m’a confié bien des secrets. À ses débuts, il n’y avais pas d’internet, pas de platine électronique, les Mp3 n’existaient pas. Le seul et unique support musicale était le disque vinyle. Pour être toujours dans la tendance et savoir emmener son public, il devait se procurer les dernières pépites à poser sur ses platines. Il fallait qu’avec ses compères de clubs qu’ils diffusent LES morceaux qui feraient LA différence.

    Je me souviens dans les années 90, j’allais à Londres dénicher des disques qui n’étaient pas encore sortis en France. Je savais qu’en ramenant certains pressages, j’allais faire écouter de nouvelles sonorités jamais entendu jusqu’a présent

    Le disc jockey proprement dit, devait à l’époque, faire des kilomètres pour se différencier pendant les soirées. Franck n’hésitait pas à aller à Londres pour aller acheter des disques. C’était la « vinyle destination » pour la musique. Être DJ/Disc Jockey, n’était pas une mince affaire. Il fallait qu’avec son style, qu’il continu d’animer son public, dans ses différentes maisons qu’ont été les clubs et même des campings, notamment au fin fond de l’Aveyron près du lac de Pareloup.

    De Paris jusqu'à la campagne française, le Disc Jockey reste un passionné

    Pendant notre échange, nous avons aussi survoler une sélection que Franck à fait pour Mister Galette. Le but était de partager aussi ses coups de coeur musicaux et les indispensables à posséder dans sa collection. 

    Autre Saint Germain ou encore Les Daft Punk, il nous parle de ces groupes légendaires avec sa connaissance et sa culture musicale en tant que Disc Jockey / Dj. C’était vraiment enrichissant de voir à quel point notre différence d’age nous ramène vers les classiques du genre. 

    Pour aller plus loin, retrouvez l’article de Mister Galette sur les Daft Punk : ➡️ Daft Punk / Homework

    Disc-Jockey-Dj-magasin-disques-Angleterre
    Un magasin de disques vinyles en Angleterre

    Le métier de Disc Jockey, qu’il s’exerce en plein arrondissement de Paris ou bien dans les campagnes Française, dans les clubs, ou dans les mariages, dans cette interview, on comprend que c’est un métier PASSIONNEL. La musique EST son coeur, sa mission de vie.

    Franck, Mme Gaultier ou encore La Disco Madame, on découvre une personne aux milles histoires, aux milles anecdotes qui vit de cette belle activité depuis 1982. Un beau parcours inspirant qui nous montre aussi que la musique peut avoir différents visages se reflétant sur de belles boules à facettes. La recherche de toujours vouloir transmettre le plaisir auprès du public est toujours à son apogée chez ce superbe personnage.

    Un petit mot pour la fin

    Franck, Merci de m’avoir reçu chez toi, merci de m’avoir ouvert ton univers passionnant et rempli de galettes anecdotiques. Du partage à l’état pure, je garderai un magnifique souvenir de cette journée en ta compagnie.

    Retrouvez Franck sur Facebook : ➡️ Mme Gaultier

    Découvrez l’article passionnant sur les : Les 10 bonnes raisons d’écouter des disques vinyles

    💛🖤Galettement Votre🖤💛

  • Les-10-bonnes-raison-d'écouter-des-disques-vinyles-par-mister-galette
    Le vinyle

    10 bonnes raisons d’écouter des disques vinyles

    Aujourd’hui, force est de constater que le retour du disque microsillon se fait bien sentir depuis maintenant une belle dizaine d’années. Le retour à la musique matérialisée peut s’expliquer par une nouvelle dimension plus physique que représente le disque vinyle. Pour avoir échangé avec bon nombres de personnes et d’abonnés sur la question, les consommateurs de musique que nous sommes ont besoins de vivre intensément les moments présents, mais pas que… Dans cet article, nous allons voir ensemble quelles sont les 10 bonnes raisons d’écouter des disques vinyles.

    Les 10 bonnes raisons d'écouter des disques vinyles

    La raison N°1 : la qualité sonore

    Un aspect indéniable qui est aujourd’hui partagé par un grand nombre de mélomanes, il s’agit de sa qualité d’écoute. Et oui ! Le disque vinyle possède une technologie qui demeure inchangée pour la gravure et le pressage de celui-ci. Ce qui lui vaut un gros pouce bleu !

    Car à l’époque, les enregistrements étaient directement gravés sur les matrices. Ou plutôt les « masters », car ce sont eux qui étaient ensuite pressés sur vinyle.

    Mais c'est quoi les masters ?

    Les MASTERS, c’est en quelques sortes les résultats grandement améliorés d’une session studio. Un gros travail de mixage, puis par la suite ce qu’on appelle le MASTERING.

    C’est ça qui différencie le disque microsillon, car il y a quelques années en arrière le MP3 n’existait pas, la musique n’était donc pas compressée et dite « plate ». Ce format numérique écrase certaines fréquences dites inutile. C’est pour ça qu’on dit que cela manque de “groove“.

    Sur un disque vinyle, Le spectre audio est plus développé, ce qui augmente considérablement la qualité sonore.

    En résumé, nos galettes noires bénéficient de cet attrait qui permet de vivre intensément la musique que vous choisissez de déposer sur votre platine vinyle.

    Le disque vinyle est grandement apprécié par ses fervents utilisateurs, et vous savez maintenant pourquoi !

    Raison N°2 : Le disque vinyle permet de redécouvrir la musique

    « J'ai redécouvert des albums entiers en les réécoutant sur disque vinyle »

    L’écoute sur ce beau support analogique est dite passive. Pourquoi ? Tout simplement le fait d’écouter de la musique sur vinyle permet de prêter plus d’attention à celle-ci. En vous plongeant, par exemple, à une écoute au casque vous permettra de ressentir et de percevoir certaines subtilités parfois oubliées. De plus, la qualité du pressage vous redonnera à coup sûr une nouvelle expérience qualitative et sensorielle unique.

    Le disque vinyle permet de se concentrer sur ce choix volontaire. Volontaire dans le sens où c’est vous qui avez décidé de vous poser quelques instants et de vous ouvrir à de nouvelles sensations sonores. Ajoutez à cela, notamment pour les anciens pressages, que le disque peut parfois « crépiter ou craquer », je vous l’accorde que ça peut parfois déranger certains audiophiles, mais cela rajoute un touché, une sensation particulière qui agrémentera l’écoute ou la réécoute de votre album préféré.

    Bien évidemment, un nettoyage complet de votre disque est nécessaire pour parfaire au mieux l’expérience recherchée.

    Raison N°3 : les pochettes sont de véritables oeuvre d'art

    "Avec le disque vinyle, vous vivrez toujours une autre expérience musicale"

    Ha les pochettes ! Elles m’ont parfois fait acheter un disque sans forcement faire une écoute au préalable. C’est aussi une façon aux artistes de pouvoir mettre en avant leurs créativité et de la mettre sur la pochette du disque.

    De par leurs grands formats, elles permettent aussi de partager l’univers de l’album. Photographies, crédits, listes des instruments utilisés, studio ou l’enregistrement à eu lieu, et même parfois quelques anecdotes hilarantes concernant l’oeuvre ou même l’ambiance de la production peuvent apparaître.

    Ces détails nous donnent encore plus de contenu à dévorer et à partager, ce qui peut aussi nous laisser imaginer ce qu’a pu vivre le groupe ou l’artiste pendant la composition et l’enregistrement de l’album.

     

    « Les pochettes sont aussi un moyen d’expression »

    Autant, elles nous communiquent beaucoup de choses et de détails, les pochettes sont aussi un moyen d’expression qui n’a parfois pas de limites. Prenons exemple de la fameuse pochette des Velvet Underground avec la banane d’Andy Warhol.

    Le principe était de “peler” la banane et de découvrir ce qui allait se passer (Peel Slowly and See). On y découvrait une banane pelée et toute rose ! Un concept en soi révolutionnaire pour l’époque car l’album est sorti en 1967. 

    La pochette avec la banane D'Andy Warhol
    Le fameux disque vinyle des Velvet Underground dont la pochette a été réalisée avec Andy Warhol

    Raison n°4 : les disques vinyles peuvent évoquer des souvenirs d'enfance

    Comment ne pas évoquer cette raison !? Elle est importante ! Le fait d’écouter certains disques vinyles peuvent nous ramener bien loin dans nos souvenirs. Ces souvenirs sont aussi un peu palpables, car le vinyle se touche et peut avoir appartenu à une personne qui vous est ou était cher à vos yeux.

    Un bel héritage à conserver et qui fera que votre collection sera importante pour votre coeur. Le disque vinyle, ce bel objet est à l’épreuve du temps, les pochettes sont parfois abîmées je le conçois, mais il peut y avoir une signature, un nom, et même une attention écrite il y a des années. C’est ce genre de détails qui le rend tellement unique.

    Personnellement, le disque vinyle a de multiples avantages dont il est important de parler. Par exemple pour moi, ce sont les disques de France Gall qui me ramènent en enfance. Je revois les dimanches matin chez mes parents, l’odeur du café qui était en train de couler dans la cafetière, le soleil entrant dans le salon, mon père entrain de préparer le petit déjeuner avec France Gall en fond dans la maison.

    Ce sont des détails qui peuvent peut être paraître dérisoire, mais dans notre être le plus profond, la musique et les vinyles permettent ça. Alors prenez soin de vos souvenirs et de votre collection !

    Mister Galette et le disque vinyle de France Gall - Tout pour la musique

    Raison N°5 : les disques vinyles peuvent avoir une histoire et en fabriquer d'autre

    Allé ! Jouons la carte personnelle ! Je suis devenu l’heureux papa d’une petite fille en 2017 et je n’ai ensuite pas dormi pendant les mois suivant mais passons… Pendant la grossesse de ma femme, on a beaucoup écouté de musique. Et puis un jour, j’ai pris mon casque, je l’ai branché à mon installation puis je l’ai délicatement enfilé autour de ce joli ventre tout rond.

    Le disque choisi pour l’occasion était « Love Over Gold » du groupe « Dire Straits ».

    Et là, la petite s’est mise à bouger !

    Un souvenir incroyable qui me permet d’associer ce disque à ce moment si particulier. Vous comprenez bien que maintenant il possède une histoire. Cette musique, ces accords résonneront toujours dans ma tête et me rappelleront à tout jamais ce délicat moment « à trois ».

    Vos disques ont des histoires, qu’elles soient anciennes ou pas, vous en construirez vous-même tout autour de votre collection. 

    Raison N°6 : les disques vinyles peuvent se transmettre

    Une des raisons que j’affectionne particulièrement, c’est le fait de pouvoir transmettre. Cela me ramène quelques années en arrière. Notamment le jour ou j’ai reçu un coup de téléphone de mon père qui me demandait si je souhaitais récupérer l’installation familiale, vous vous doutez bien que ma réponse fût un grand OUI !

    J’ai donc commencé par recevoir les bases du disque vinyle de la part de mon papa. La platine ! Ensuite, ma collection s’est agrandie, elle a dépassé les 300 disques vinyles. 

    “Avez-vous déjà essayé de transmettre un disque dur avec des MP3 ?”

    Mon petit doigt me dit que non !

    Mais le plus important, c’est qu’aujourd’hui nous partageons des moments géniaux en famille autour de la platine. 
    Et dans un futur (que j’espère lointain), je pourrais désormais transmettre et partager ma collection à mes enfants. 

    J’appelle ça aussi du concret.

    Logo de fatherdaughterrecords.bandcamp.com/

    Raison N°7 : le disque vinyle est un magnifique objet !

    "Qu'il soit noir ou même coloré le disque vinyle est un objet fascinant"

    Avez-vous déjà observé un disque de près ? J’entends déjà la réponse.

    C’est bien sur une raison valable ! Nous avons tous observé ce support sous toutes ses coutures. 
    Que ce soit la pochette, qui d’ailleurs peut se différencier sous plusieurs gabarit, on peut l’observer, le toucher et même le sentir. Nos galettes noires font aussi parfois partie d’Album Concept.

    Pour preuve, ils renferment de temps à autre bien des trésors comme cela à été le cas pour l’album TRANSSIBERIAN de Thylacine. L’artiste avait eu l’audace d’incorporer ses propres clichés qu’il avait sélectionné et qu’il avait ensuite fait glissé dans la pochette du disque. 

    Cela rendait le tout encore plus beau, une belle expérience liée à l’album lui-même et au périple qu’il a fait en Russie, plus précisément en Sibérie.

    Certains diront même que le disque vinyle possède une âme mais bien sur, chacun est libre de s’en faire sa propre idée !

    Thylacine-Transsiberian-disque-vinyle-mister-galette
    Album Concept - Décomposition de l'album en vinyle de Thylacine. Le fameux Transsiberian

    Raison N°8 : Le disque vinyle permet de se reconnecter à l'instant présent

    Une qualité et une vision qui me plait beaucoup, c’est celle-ci. Le disque nous permet de nous reconnecter quelques instant dans ce monde ou tout va énormément vite. Cette vitesse ou la façon de consommer la musique à énormément évoluée.

    Cette vitesse que ces plates-formes exploitent ne nous font pas vivre (à mon humble avis) la musique comme sur un support authentique qu’est celui du disque vinyle.

    Elles peuvent certes nous faire découvrir des artistes et des musiques qu’on peut emporter partout avec soi, MAIS, prenons nous réellement le temps d’apprécier, d’écouter, de décortiquer le travail de nos chers artistes ?

    La réponse est non.

    Saisir un disque, le sortir de sa pochette, allumer son installation, le poser sur la platine, le nettoyer délicatement avec sa Brosse , poser l’aiguille sur le sillon puis démarrer l’écoute.

    Tout n’est que touché, tout est une expérience unique. On prend soin de ses disques, on consulte les pochettes, on prête une belle oreille.

    NOW ! C'est maintenant et pas demain

    Raison N°9 : le disque vinyle matérialise la musique

    On peut toucher la musique et cela fait aussi du bien pour les artistes de pouvoir mettre en avant leurs œuvres sur ce support

    Aujourd’hui, j’ai beaucoup entendu de choses concernant ce sujet. Le fait de pouvoir revenir aux sources. Ce qui est intéressant, c’est qu’une grosse partie des labels français produisent les artistes et ont observé une augmentation des volumes de ventes rien que pour le disque vinyle. 

    Les artistes reprennent aussi plaisir de faire « exister » leurs musique. Comme par exemple le cas de l’artiste Toulousain Idem Nevi qui a pu faire presser cette année sa musique sur vinyle grâce à une campagne de financement participatif. 
    C’est une image forte et importante pour la culture musicale Française, on sent que les gens ont besoin de ça. 
    Nous aimons toucher, voir, nous aimons vivre la musique.

    Les tendances de ces dernières années le confirment et bien évidemment, il y a de plus en plus (et même chez les plus jeunes) de nouveaux #vinyladdict dont je fais fièrement parti ! 

    Le vinyle, c’est plus qu’un disque, c’est aussi une culture.

    Raison N°10 : on peut lui dédier un bel espace

    Le vinyle prend de la place, c’est sûr ! Mais il peut aussi apporter une belle ambiance dans votre maison. Avec tout les éléments dont le disque vinyle à besoin, c’est a vous de faire preuve d’imagination pour que votre espace soit convivial ! 

    Le vinyle draine aussi une culture de l’aménagement de l’espace. Évidemment, c’est lourd, cela prend de la place surtout si vous possédez une grande collection. Beaucoup de professionnelles proposent des solutions de rangement adéquates notamment IKEA avec leur étagère KALLAX connu de tous les collectionneurs.

    Mais également, j’ai aussi voulu que mon espace soit aussi adapté à toute la famille. Car Madame Galette aime la décoration et ne souhaitait pas que notre pièce de vie soit dénigrée au détriment de ma passion. C’est pour ça que j’ai pris plaisir à dédier un bel espace pour ma collection et ainsi que pour ma platine comprenant l’amplification et les enceintes. 

    Nous avons trouvé un bon compromis et aujourd’hui, mon matériel est posé sur un vieux cadre d’une veille machine à coudre Singer mêlé à une décoration sobre dans un esprit et retro/vintage.

    Cela fait un bel effet et cette passion, qui se veut habituellement imposante, prend tout son sens dans notre pièce de vie. 

    Au finale, ce qui me paraissait une contrainte est devenu un véritable endroit de partage. 

    Avoir son propre espace pour le partager avec ses proches et ses amis, c’est aussi pour ça qu’on adore le disque vinyle ! 

    Mon espace d'écoute avec ma collection de vinyles orienté Black Music

    Le disque vinyle est un univers palpable et interactif. Il nous rapproche, il nous rend un peu plus vivant. Il nourrit, et disons le, un peu plus le coeur de plusieurs passionnés. J’en suis persuadé, le disque vinyle fascinera encore pendant de belles et longues années. Souhaitons lui encore une longue route ! 

    💛🖤Galettement Votre🖤💛

  • Comment fonctionne un disque vinyle ?
    Le vinyle

    Le disque vinyle, comment ça marche ?

    Ne vous êtes-vous jamais posé la question sur le principe de fonctionnement d’un disque vinyle ?

    Mais comment de la musique peut “sortir” de cet objet ? 

    C’est tout de même une jolie technologie que nos galettes renferment. Dans cet article, on va s’intéresser de plus près à cette technologie. Le but est de comprendre enfin comment fonctionne le disque vinyle !

    (plus…)
  • Comment est fabriqué un disque vinyle ?
    Le vinyle

    Comment est fabriqué un disque vinyle ?

    Cette question, un jour je n’ai pas su y répondre ! Le comble ! J’ai donc effectué mes recherches, j’ai approfondi le sujet et voilà un bel article qui m’a permis et qui vous permettra d’en savoir un peu plus sur sa fabrication ! Comment est fabriqué un disque vinyle ? C’est un processus étonnant et qui, à ma grande surprise, n’a pas bougé d’un iota depuis des dizaine d’années…

    La fabrication d'un disque vinyle : Conception de la matrice.

    Le principe est plutôt simple. Il s’agit de graver un microsillon sur une galette en aluminium recouverte d’une laque de nitrocellulosique. Le tout est placé sur une plaque tournante à vitesse constante (33 ou 45 tours par minute ! Logique !)

    C’est avec un burin en saphir ou en diamant qui est chauffé par une résistance entourée sur la monture. Un signal est envoyé dans les bobines électromagnétique. Ce signal (master audio) est converti par des mouvements verticaux et latéraux, comprenons mono et stéréo.

    Le burin marque un espace entre chaque piste, ce qui détermine le début et la fin des morceaux gravés sur la matrice. Le processus est appliqué sur les deux faces de celle-ci.

    Pour mieux comprendre et mieux visualiser comment est composé un burin de gravure, voici le schéma d’un burin de gravure

    Pendant la gravure, une buse d’aspiration retire les copos d’aluminium pour un travail propre et précis. Une fois la matrice gravée, elle est inspectée au microscope par les ingénieurs pour contrôler sa qualité et surtout pour vérifier que le sillon ne se chevauche pas.

    Vous y voyez plus claire !? Allé passons maintenant à l’étape croustillante du pressage !

    La matrice. Pièce maîtresse dans l'élaboration des futures galettes.

     

    les matrices (face A et B)
     

     

    Et maintenant le pressage !

    Plongeons-nous un peu plus sur ce superbe processus !

    Une fois qu’on obtient les matrices, elles sont galvanisées. C’est à dire qu’une pulvérisation avec de l’argent est appliquée, puis elles sont plongées dans un bain de nickel pour solidifier le tout.

    On en extraira par un procédé d’électrolyse les fameux “stampers” qui serviront ensuite à être insérés dans la presse et obtenir nos fameux disques vinyles !

    En définitif, le pressage est l’étape “finale” avant d’obtenir un disque. Les presses compriment du PVC (Polychlorure De Vinyle) qui est injecté sous forme de granulés. Il est chauffé pour qu’il puisse être “malléable” et arrive en forme de boule.

    Au moment du pressage, le macaron ou Label est inséré,. Le tout est compressé jusqu’a 100 tonnes ! Autant dire que tu ne dois pas y mettre les doigts !

    Une fois le disque pressé, il va être vérifié. En règle générale, les 50 premiers exemplaires de pressage sont exclus de la chaîne de fabrication, tu imagines, les premières presses à la poubelle ! 

    Mais je te rassure, c’est normale ! C’est seulement les suivantes seront conservées car au démarrage des machines, entre les temps de chauffe et les réglages, il se peut que les premiers disques vinyles soient non conformes. 

    presse vinyle mpo
    Presse hydraulique à disque vinyles de chez MPO

    Le test de fonctionnement

    Allé ! Maintenant, nous y sommes ! L’étape test.

    Une fois les premiers disques pressés, on en sélectionne une partie qui sont ensuite testés sur une platine vinyle ne servant qu’à un contrôle qualité. C’est-à-dire qu’il y a une ou plusieurs personnes qui écoutent de la musique toute la journée ! Mais cela reste bien sûr pour vérifier tout au long du processus que les disques vinyles soient bien conformes et correctement pressés.

    Une fois que tout ces paramètres ont été vérifiés, les vinyles peuvent partir dans la chaîne d’emballage. Ils vont y être entreposés un certain temps qui est considéré comme un temps de repos.

    Et oui, la matière, même si elle vient d’être fraîchement pressée, travaille ! Elle a besoin d’une mise en “quarantaine” avant l’expédition.

    J’espère qu’avec ces quelques éclairages, j’ai pu t’aider et approfondir tes connaissances sur les disques vinyles. Pour aller plus loin, intéressons-nous à la suite !

    Juste en dessous se trouve un autre article ou je t’explique les secrets du disque microsillon !

    Comment fonctionne un disque vinyle ? Mister Galette vous explique tout !

    💛🖤Galettement Votre🖤💛

  • Joan Collins
    Le vinyle

    People & Vinyls

     

    Pendant les grandes années musicales, le vinyle était un objet très prisé et très convoité ! Il était admiré par un grand nombre de personne et ce, même chez nos plus grandes stars ! Et oui, le disque vinyle était le principal support d’écoute et de diffusion ! Il s’est donc retrouvé mis en scène aux côtés de grandes icônes de la musique.

    En passant par Bob Dylan, Mick Jagger, John Lennon, Claudia Cardinale ou encore Brigitte Bardot, le vinyle était bien sur déjà célèbre et sur ces clichés, on peut observer qu’il partageait le quotidien des stars de l’époque. 

    Au travers de cet article, je trouvais intéressant de regrouper quelques photos de ces artistes aux côtés de leurs chers disques vinyles et de vous les partager. 

    Découvrez ces 25 photos de stars autour du vinyle !

    Bob Dylan

    Bob Dylan

    Bob Dylan éoutant tranquillement un disque vinyle.

    claudia schiffer

    Claudia Shiffer

    Observons Claudia Shiffer se cramponnant à un disque vinyle et de plus dans un magasin de disques !

    Clint Eastwood

    Clint Eastwood

    Clint Eastwood et ses vinyles !

    Claudia Cardinale

    Claudia Cardinale

    La belle Claudia posant avec sa platine portable ! Superbe cliché !

    djrooms_John-Lennon-405x600

    John Lennon

    John Lennon et quelques vinyle 45 tours

    Edith Piaf

    Edith Piaf

    Edith Piaf écoutant un vinyle 78 tours avec un gramophone portatif !

    elvis presley

    Elvis Presley

    Elvis avec son album vinyle "Elvis" Il était BG à l'époque !

    Françoise Hardy

    Françoise Hardy

    Françoise Hardy écoutant un vinyle au casque.

    Gregory Peck

    Gregory Peck

    Grande star et acteur américain des années 50, clope au bec, posant un vinyle sur une platine.

    James Brown Zaire 1974

    James Brown

    Le célèbre James Brown ici en compagnie de plusieurs disques vinyles.

    Jimi-Hendrix

    Jimi Hendrix

    La légende Hendrix posant en photo avec un vinyle 33 tours de Lenny Bruce et avec également en fond le "blonde on blonde" de Bob Dylan.

    Mick Jagger

    Mick Jagger

    En toute simplicité, on retrouve Mick Jagger tranquillement assis parterre avec une platine vinyle derrière lui.

    Iggy Pop and vinyls

    Iggy and vinyls

    Iggy pop assis au sol avec toute une série de vinyle, marteau à la main, pourquoi faire d'après vous ?

    Joanie Labine 1965

    Joannie Labine

    Ici, Joannie Labine, une des premières femmes Dj mixant en club avec le "Dj Booth" placé en hauteur. Un superbe cliché !

    Joan Collins

    Joan Collins

    Ici Joan Collins, actrice anglaise en train de choisir un disque vinyle.

    Brigitte Bardot

    Brigitte Bardot

    La belle Brigitte Bardot profitant de la lueur du soleil pour écouter un disque !

    Le roi Pelé 1960

    Le Roi Pelé

    Le célèbre joueur de football brésilien avec son magnifique meuble à vinyle !

    Marlene Dietrich

    Marlene Dietrich

    L'actrice et chanteuse allemande Marlene Dietrich posant avec cigaretten un verre de vin et sa platine vinyle ( A consommer avec modération bien évidemment)

    paul mccarthney

    Paul Mccartney

    Ici, le célèbre Paul Mccartney en train d'écouter le "After Math" des Rolling Stones.

    JOhn Lennon

    John Lennon

    Il n'y a pas d'endroit précis pour écouter un vinyle !

    Juliette Greco

    Juliette Greco

    L'actrice écoutant au réveil un disque vinyle. Peut être pour sortir du brouillard de la veille ?

    Shirley Bassey, Londres 1962

    Shirley Bassey

    La chanteuse Shirley Bassey en train de regarder surement un de ses disques 45 tours.

    Nat King Cole

    Nat King Cole

    Très belle photo promotionnelle avec Nat King Cole et un bel ensemble vinyle.

    Serge Gainsbourg

    Serge Gainsbourg

    Serge Gainsbourg ici en scène avec platine et vinyle

    Bob Marley

    Bob Marley

    Bob Marley ici avec la mise en pochette du vinyle Survival.

  • L'amour du disque vinyle
    Le vinyle

    L’amour du disque vinyle

    Le disque se transmet, on a tous récupérés des disques qui appartenaient à nos parents ou grands-parents, le disque se touche, se sent, une odeur s’en dégage… Il n’est pas juste un simple objet, il est aussi l’illustration parfaite et le synonyme de la transmission. Je m’explique en vidéo dans cette interview réalisée par Radio INA…

    Le disque vinyle et l'ère numérique

    Quand je repense à mon petit gabarit lorsque je transportais tout le temps avec moi mon Walkman SONY avec sa seule fonction d’avancée ma bande cassette.

    Je devais retourner ma cassette dans celui-ci pour pouvoir la rembobiner et parfois, j’utilisais même un crayon à papier.

    Ces souvenirs restent intacts et je pari que vous venez aussi de vous projeter quelques années en arrière…

    C’est un sujet qui me plait beaucoup d’aborder car il nous est commun à tous.

    Si je vous dis que nous le portons au poignet, il est présent au bureau, dans nos voitures, à la gare, à l’aéroport… Partout ! Et nous avons tous le même nombre dans une journée… 24 H… 

    Le disque vinyle et l’ère numérique… Un vaste sujet…

    djim-loic-69263-unsplash

    Le disque et la notion du temps

    Nous avons tous LE TEMPS en commun. Tous l’envie de faire dix milles choses en même temps et on se dit que parfois on a, hélas, pas le TEMPS.Voilà un sujet qui est passionnant.

    A l’ère du numérique, tout s’accélère, on se sent parfois… largué… Et même à l’âge de la trentaine passée…

    «Rien n'a plus de valeur qu'aujourd'hui»

    La musique est gravée dans l’instant. Tellement d’artistes ont composés de merveilleuses œuvres, Louis Armstrong, Glenn Miller, Eric Serra et j’en passe… (Oui je suis éclectique). Ces artistes lui on consacré toutes leurs vies entières. Ils sont pour certains partis mais leurs musiques, elles…restent… Figées, intemporelles…

    La musique est impartiale, elle ne juge pas, elle vous accompagne, elle se moque de votre humeur. Elle sera toujours là, que ce soit dans des moments extraordinaire comme dans les plus difficile. Pour ma part, elle est une alliée de poids et je pèse mes mots. Alors pourquoi le disque vinyle me séduit-il ?

    Ce dessin illustre parfaitement ce que la musique peut apporter. Pas simplement de l’écoute et du divertissement… C’est plus subtil que ça.

    Music and Me image

    Débrouille toi

    Lors d’un anniversaire, un ami proche m’a offert un emballage plat, de forme carré. J’ouvre… Et là sous mes yeux, le fameux disque vinyle BACK IN BLACK du groupe AC/DC.

    Tenir un disque entre ses doigts, c'est comme détenir un peu de temps

    Mais pour le coup, une problématique demeure. Je ne possède aucune installation de ce type…Et quelques mois passent…C’était l’automne… Le téléphone sonne…

    «Allo Damien, c’est papa, dis moi je me sépare de toute mon installation vinyle, tu la veux ?»

    Et voilà comment cela a démarré. Enfin, j’ai pu m’écouter en format vinyle ce fameux Back In Black. J’étais là et j’étais encore là. Figé devant ma platine, la led rouge en train de refléter mon plateau tournant à 33 tours par minute… Incroyable comment ce disque à crée un souvenirs ancré dans mon cerveau.

    Voilà comment toute cette culture s’est transformée en véritable cocon.

    Je dis bien Cocon, car j’ai pour le coup adapté convenablement mon logement afin de recevoir ma nouvelle installation.  Après, j’ai ensuite déniché une jolie commode et de beaux rangements pour mettre en valeur mon début de collection. Je parle aussi plus en détail de cette culture dans cet article.

    Le vinyle, bien plus qu’un disque, une culture

    De la, un rituel s’est installé. Dès que j’avais envie de me poser, de vouloir prendre un instant, mon premier reflex était d’allumer la platine et hop ! Un disque était en train de tourner sur la platine.

    ACDC Back In Black vinyle

    Le disque et l'ouverture d'esprit

    Si je devais retenir quelque chose de ces dernières années, c’est aussi la façon dont j’ai découvert certains disques. C’est à dire que certains styles, sont d’autant plus remplis de charme quand on les écoutes sous ce format. Aussi cela m’a permis de parfois analyser un peu plus en détail les pochettes que j’ai pu tenir entre mes mains.

    Sachant d’autant plus, que d’autres personnes les ont également tenus entre leurs mains, ça donne une toute autre dimension à l’objet. Comme quelque chose qui se perpétue. J’en frissonne.

    Un disque, c'est comme un vieux livre, il a une histoire à nous raconter.

    Sa pochette à une odeur. Et ne me dites pas le contraire lorsque l’on tombe sur une pochette qui nous intrigue, on prend le temps de l’observer, on la tourne, on lit les quelques mots ou lignes qui nous indique le nom du label, les titres et parfois même des petites histoires…

    Il est bien entendu que je parle des vinyles anciens, ceux qu’on est heureux de dénicher chez son disquaire où ailleurs. Au moment ou l’on tombe sur une jolie galette, on est rempli de joie ! 

    Et oui, encore une histoire de temps…

    Cet objet qui parfois est bien plus vieux que son propriétaire est surprenant. Comme le jour ou je suis tomber sur ce vinyle, c’est exactement cet effet cité plus haut qui m’est arrivé. Je parle aussi de celui ci dans une interview donné à Radio Ina.fr. 

    Je le cherchais depuis tellement de temps

    Le vinyle surprend et fascine, parce qu’aujourd’hui, quel support vous fourni des histoires, des photographies glissées dans la pochette, des stickers et parfois même le prénom de celui qui à controlé le pressage que vous tenez entre les mains, gravé dans celui-ci même.

    Incroyable non ?

    Je trouve ça chouette, de pouvoir s’exprimer de différente manière avec ce support.

    JJ Cale Okie vinyle

    Le disque peut se transmettre

    Dans l’interview donnée à Radio Ina.fr, je parle de transmission. Mais pour mieux comprendre revenons quelques mois en arrière.

    Septembre 2017.

    L’arrivée de ma petite fille me remue… Emotionnellement, j’associe son arrivée à une musique en particulier. Je me garde tout de même ce petit secret… Je sais que vous ne m’en tiendrez pas rigueur (rires).

    Aujourd’hui, j’ai la grande chance et le plus grand bonheur de pouvoir transmettre. Cette sensation m’est agréable car, si j’avais voulu transmettre ma collection de musique stockées sur mon ordinateur, je n’aurais pas pu lui offrir un disque dur… Soyons honnête…

    Une collection de disque se transmet, s’entretien, se bichonne et se partage. Le vinyle est un objet fabuleux, noble, il reflète cette envie de partager, d’échanger autour de ce qu’il renferme de plus précieux dans ses microsillons, la musique.

    Voilà donc ma définition de “L’amour du disque vinyle”.

    💛🖤Galettement Votre🖤💛